Cruelty Free

Avec ce document, nous certifions que les produits fabriqués par MLG SISTEMA S.L. n'ont pas été testés sur des animaux.  La mise sur le marché de produits cosmétiques finis testés expérimentalement sur des animaux est interdite depuis le 11 septembre 2004 et les ingrédients ou combinaisons d'ingrédients testés sur des animaux ont été ajoutés à l'interdiction le 11 mars 2009. En d'autres termes, le règlement fait référence à l'interdiction des ingrédients, des combinaisons d'ingrédients et du produit final.

L'Europe a interdit l'expérimentation animale sur les produits cosmétiques à partir du 11 juillet 2013.

Étant donné que des études de toxicité sont requises pour les évaluations de sécurité, il importe de tenir compte des dispositions de l'interdiction de l'expérimentation animale conformément au 7e amendement à la directive sur les cosmétiques et des délais respectifs fixés le 1er octobre 2004, qui ont été pleinement confirmés dans le règlement CE Nº 1223/2009.

QUE FAIT CE RÈGLEMENT ?

Il renforce la sécurité des produits cosmétiques vendus dans l'Union européenne (UE) en imposant des exigences de sécurité plus strictes.

Il simplifie les procédures pour les entreprises et les autorités réglementaires du secteur.

Il met à jour les normes pour tenir compte des derniers développements technologiques, y compris l'utilisation possible des nanomatériaux.

Il entretient l'interdiction actuelle de l'expérimentation animale.

QUAND LE RÈGLEMENT EST-IL ENTRÉ EN VIGUEUR ?

A partir du 11 juillet 2013. Un autre point essentiel de la réglementation européenne est qu'une « personne responsable » du produit cosmétique est tenue de veiller à ce que le produit cosmétique soit conforme à toutes les exigences de sécurité pertinentes prévues par la législation.

Une autre exigence de la RS oblige également, dans l'emballage ou l'étiquetage du cosmétique, à indiquer, dans la langue du pays commercialisé, le nom et l'adresse de la personne responsable, le contenu, la liste des ingrédients, l'utilisation et l'expiration. Il n'est pas nécessaire d'inclure « Sans cruauté » ou « non testé sur les animaux » car la RS ne le permet plus.

Chaque fois qu'un produit cosmétique est commercialisé en Europe, il doit être conforme au règlement européen.

IMPORTANT – AVERTISSEMENT

PRODUITS D'ORIGINE CHINOISE - FABRIQUÉS EN CHINE

En Chine, tous les cosmétiques et produits de beauté doivent être testés sur des animaux. C'est quelque chose que le gouvernement réglemente. Le gouvernement fait les tests, mais les marques qui vendent en Chine doivent payer pour les tests sur les animaux.

EN QUOI CONSISTE LES TESTS SUR DES ANIMAUX ?

L'un des tests les plus courants est le test de Draize, réalisé depuis plus de 45 ans et qui consiste à appliquer les substances directement sur les yeux des animaux (régulièrement des lapins) pendant sept jours.

Les lapins souffrent pendant ces 7 jours.  Beaucoup deviennent aveugles et à la fin, tous sont sacrifiés. Ceci sert à détecter l'irritabilité des yeux et de la peau, les allergies, etc.

Un autre test courant qui existe depuis 1927 est le DL50 (Dose Létale 50) dans lequel les animaux sont forcés d'ingérer ou d'inhaler les composés. Des groupes d'environ 200 échantillons sont nécessaires pour mesurer la toxicité. L'étude se termine lorsque 50% de la population meurt. L'objectif est de connaître les quantités dans lesquelles il est dangereux de consommer une substance pour l'homme. Il mesure la toxicité aiguë.

COMBIEN D'ANIMAUX MEURENT ?

Sur les 27 pays de l'UE, 24 199 chiens, 312 681 lapins, 649 183 oiseaux et 10 449 singes ont été signalés en 2008. 

Plus de 115 millions de vertébrés pourraient être utilisés à des fins expérimentales dans le monde entier chaque année.

56% des singes sont utilisés pour des expériences.

POURQUOI FAIT-ON DES TESTS SUR DES ANIMAUX ? 

Un cobaye ou une souris coûte moins cher qu'un ensemble complet d'expériences in vitro ou d'alternatives.

QUI FAIT DES TESTS ET QUI N'EN FAIT PAS

Il y a des pays où l'expérimentation animale est interdite, d'autres où elle est permise. Les lois sont également en cours de révision et il existe des projets visant à modifier les procédés pour ne plus tester sur les animaux.

La réglementation est différente d'un pays à l'autre, il faut examiner chaque cas, car si une entreprise veut commercialiser ses produits dans un pays donné, elle doit se conformer à ses lois.

Les tests sont interdits dans : l'Union européenne, aux États-Unis, l'Amérique latine applique le RE

Nouvelle-Zélande, Inde, Israël.

En Asie, cela dépend aussi de chaque pays, qu'il s'agisse ou non d'une question d'importation.

L'expérimentation animale en Chine est obligatoire dans certains cas.

Le site web de la Human Society clarifie et résume la loi actuelle en Chine :

1. L'importation de *cosmétiques ordinaires en provenance de l'étranger– nécessite encore des tests sur les animaux.

2. Cosmétiques ordinaires produits en Chine – L'expérimentation animale n'est plus une exigence obligatoire.

3. Les cosmétiques « à usage spécial » étrangers et nationaux doivent encore être testés sur des animaux.

4. Cosmétiques ordinaires produits en Chine pour l'exportation uniquement – Des tests sur des animaux n'ont jamais été exigés.

5. Tout produit cosmétique acheté en Chine par l'intermédiaire d'un site Web étranger en ligne. – Des tests sur des animaux n'ont jamais été exigés.

*Les cosmétiques « ordinaires » comprennent le maquillage, les parfums et les produits pour les soins de la peau, des cheveux et DES ONGLES.

Bibliographie

Règlement (CE) n° 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques.